Panier

Les points Qì Hǎi 氣海 et Xuán Jī 璇璣 dans le Yu Long Ge

torii 1886975 1280

Dans le quatrain 72 du Yu Long Ge (le Chant du Dragon de Jade), les point RM6 Qì Hǎi 氣海 et RM21 Xuán Jī 璇璣 sont recommandés entre autre pour les situations de dyspnées (氣喘, Qi Chuan) sévères correspondant à un état de mal asthmatique.

Traduction du quatrain 72 par Tran Tuan Anh :

“L’état de mal asthmatique empêche de dormir,

Pourquoi laisser jour et nuit le patient souffrir ?

Il faudra disperser Xuán Jī sans faiblir.

Puncturer en plus Qì Hǎi pacifiera l’avenir.”

Quel est le champ d’action de ces points :

Ils ont la capacité d’agir sur le vent-froid ou le vent chaleur qui peuvent attaquer le Poumon et entraver la libre circulation du Qi de ce dernier. Lorsque le Qi du Poumon est atteint par ces facteurs climatiques, il ne peut plus diffuser et faire descendre correctement le Qi et les liquides. Ceux-ci vont par conséquent stagner, s’accumuler et former des glaires qui vont obstruer les voies de la respiration, amenant à une dyspnée.

Une faiblesse du Qi de la Rate (occasionnée notamment par des excès alimentaires et un excès de réflexion) peut également entraîner une accumulation d’humidité qui se transforme en glaires. Lorsque ces glaires se déversent dans le Poumon et obstruent les voies respiratoires, cela provoque la dyspnée.

Le vide de Yang, fait que les liquides ne sont pas transformées, s’accumulent et se transforment en glaires. Dans ce cas, le Yang n’arrive pas à restreindre le Yin.

La montée excessive du mouvement Bois vers le haut (Foie et Vésicule biliaire) peut empêcher le Qi du Poumon de descendre correctement et être également facteur de difficultés respiratoires avec une rétention de glaires dans les poumons.

Le vide de Yin ou la chaleur vide peut également condenser les liquides en glaires. Amenant à une obstruction des voies respiratoires avec de la dyspnée.

Localisation et indications des points RM6 Qì Hǎi 氣海 et RM21 Xuán Jī 璇璣 :

RM6 Qì Hǎi 氣海 (La Mer du Qi), est situé sur la ligne médiane antérieure de l’abdomen, à 1,5 cun sous l’ombilic (équivalent à la largeur des phalanges de l’index et du majeur réunies*) et 3,5 cun au-dessus de la symphyse pubienne.

*A noter que le “cun” (pouce) est une mesure relative et proportionnelle à chacun, un “cun” chez vous peut-être différent chez votre voisin.

Il a la capacité d’entretenir le Yuan Qi (l’énergie originelle), de tonifier le Rein et le Qi en général. Il est par conséquent souvent indiqué dans les troubles impliquant un vide constitutionnel.

Dans le Ling Shu, il est considéré comme le point “Yuan” des Huang (membrane graisseuse située au dessus du diaphragme), qui a un lien étroit avec la dynamique énergétique du San Jiao (le triple réchauffeur).

Le Jia Yi Jing préconise une puncture de 1,3 cun et d’y faire 5 cônes de moxas.

RM6 Qì Hǎi 氣海

 

Le point RM21 Xuán Jī 璇璣 (le pivot de jade), est situé sur la ligne médiane du manubrium sternal, à 1 cun (largeur de la phalange du pouce) en dessous du point RM22  Tiān Tū 天突, qui est situé au niveau de la fosse sus-sternale.

Ce point a une forte capacité à faire descendre le Qi du Poumon, à libérer la poitrine et à réguler les mouvements énergétiques dans le corps. De ce fait, il est indiqué dans la toux, les douleurs de la gorge, les dyspnées et les montées à contre-courant du Qi.

Il favorise également la descente du Qi de l’estomac et disperse les stagnations alimentaires

Le Jia Yi Jing recommande une puncture de 3 fen (soit 0.3 cun) de profondeur sur ce point et d’y faire 5 cônes de moxa.

 

Coucou toi !

 

Alors bien-sûr, il n’y a pas que l’acupuncture et les moxas. Vous pouvez tout simplement masser ses points à titre préventif ou pour vous soulager d’éventuels symptômes. Cela peut-être quelques minutes de stimulation avec éventuellement quelques gouttes  d’huile essentielle diluée dans de l’huile végétale telle que l’eucalyptus radiée qui répondra très bien aux indications mentionnées au-dessus.

N.B. : La nomination au singulier des organes, est lié au faite que dans la médecine chinoise les organes paires sont considérés comme étant une seule entité, comme une interdépendance.

 

Phong, praticien & enseignant en médecine asiatique.

 

Si vous souhaitez soutenir la diffusion du contenu au grand public sur le blog ainsi que son auteur, vous pouvez faire un don ici et recevoir un petit présent : https://paypal.me/pools/c/8nA0WgNOeN

 

© Tous droits réservés