Panier

Yang Sheng Fa 養 生 法 : 3 conseils pour entretenir sa vitalité

traditional chinese 3666268 1280

Bienvenue sur notre blog, où nous allons vous présenter aujourd’hui 3 conseils santé de médecine chinoise pour entretenir sa vitalité.

Se connecter au bien-être dans sa vie de tous les jours, pour une santé plus optimale autant sur le plan physique que psychique ; telle est la motivation et je dirais même l’aspiration de la médecine chinoise depuis des millénaires.

Les principes de préservations de la santé sont appelés Yang Sheng Fa dans la tradition chinoise, ce qui peut se traduire par « pratique pour nourrir le vivre ».

Yang : renvoie à la notion de « nourrir », « entretenir », « préserver ».

Sheng : cette idéogramme représente une jeune pousse printanière, symbolisant la renaissance continuelle de la vie à travers les quatre saisons. Sa signification peut recouvrir le mot « vivre » ou « principe vital ».

Fa : renvoie à la « technique », « méthode », « procédé », « pratique ».

Du point de vue de médecine moderne, la santé est principalement liée à l’absence de maladie. Cependant dans les approches dites holistiques, telle que la médecine chinoise, nous pouvons déceler des dérèglements physiologiques et énergétiques bien avant la manifestation de la maladie.

La prévention des maladies avant leurs manifestations en douleur physique ou trouble psychique, est l’essence même de la médecine chinoise

En adoptant une attitude préventive, vous pourrez jouir d’une plus grande vitalité sur le plan physique, énergétique et psychique.

Cette attitude vise à réajuster la diététique, à mettre en place des exercices pour le corps et l’esprit, à pratiquer l’acupression, à consommer éventuellement des plantes et compléments alimentaires, et enfin à travailler sur ses habitudes limitantes pour la santé, c’est-à-dire travailler sur votre « état d’esprit ».

Tout cela permettra de vous reconnecter à votre santé et à la motivation dans votre quotidien, et ainsi d’avoir un rôle préventif sur les symptômes et les maladies.

Conseil n°1 : Favoriser le mouvement…

Une circulation harmonieuse et régulière du souffle vital (le Qi ) et de l’ensemble des fluides corporels dans le corps, est un aspect primordial en médecine chinoise. En effet les phénomènes de stagnations dans le corps se manifestant par exemple par des douleurs, des gonflements, des oppressions, de la constipation ou des pensées obsessionnelles, la colère ; sont étroitement liés à une insuffisance de mise en mouvement du souffle vital.

Alors comment favoriser le mouvement ?

Il y a énormément de possibilité, à vous d’être original et d’être à l’écoute de vos besoins ! Cependant je peux vous citer le sport, les étirements, la respiration, l’auto-massage, la marche, le Yoga, le Qiqong, les arts martiaux, etc…La méditation peut-être également un moyen de laisser aller ce qui vous bloque et d’accueillir les événements extérieurs avec plus de paix et de sérénité.

Conseil n°2 : Prenez soin de votre alimentation…

Ce que vous mangez affectera probablement plus votre santé que tout ce que vous faites. Les micro-nutriments (ce que la médecine chinoise nomme Gu Qi «énergie des aliments et boissons») que nous assimilons quotidiennement vont avoir une influence sur la prévention des maladies et améliorent le fonctionnement de nos organes. Dans la tradition médicale chinoise, la diététique est un des piliers de la santé.

Hippocrate, le père de la médecine moderne, ne disait-il pas :

« Que ta nourriture soit ta médecine… »

Yang Sheng Fa

Extrait de l’ebook “Préserver sa santé en médecine chinoise” de NGUYEN Thanh-Phong

Voici quelques conseils pratiques pour vous guider dans une alimentation équilibrée :

  1. La variété et la diversification d’aliments de qualité. La variété peut comprendre la combinaison des cinq saveurs décrite dans la médecine chinoise (acide, amer, doux/sucré, piquant, salé), cela peut-être aussi varier les couleurs, les découpes d’aliments qui vont amener une dynamique énergétique différente (par exemple couper en rondelle, en carré, en tige, en forme incurvé, en triangle – Par exemple le rond est associé au mouvement métal).

    Dans le Huang Di Nei Jing (Le classique interne de l’Empereur Jaune), il est dit que lorsque le corps et sujet à un déséquilibre, le médecin doit avoir recours à la diététique pour harmoniser et fortifier le corps. Dans cette ouvrage il est dit que : « les cinq céréales servent à nourrir, les cinq fruits assistent, les cinq animaux fortifient, les cinq légumes remplissent ». Cela signifie que varier les différentes classes d’aliments va renforcer votre essence Jing et énergie vitale Qi.

  2. Les proportions : Manger plus de fruits et de légumes, de céréales, limitez ou évitez les acides gras saturés ou trans – réduisez le sucre industriel et raffiné – faire attention à l’excès de sel (très présent dans l’alimentation moderne et plats préparés) – Modération dans l’alcool (en effet l’alcool est Yang, et en excès il génère du feu interne, consume le Yin et agite l’esprit).

  3. Mangez en quantité modéré – sortir de table avec le ventre trop rempli et ballonné va fatiguer à la longue votre système digestif Rate/Estomac, et conduira également à un ralentissement énergétique dans le corps. On dit en médecine chinoise qu’il faut remplir l’estomac au 2/3, alors soyez à l’écoute ! Tout en vous faisant plaisir !

  4. Maintenez une activité physique régulière – après les repas vous pouvez faire une petite marche pour favoriser la digestion et également consommer une boisson chaude pour aider le «feu digestif» des organes de la digestion.

C’est déjà pas mal pour cette partie sur votre alimentation, maintenant à vous de jouer et de mettre en place ce qui est le plus cohérent pour vous dans votre bien-être au quotidien.

Conseil n°3 : Développez un état d’esprit « Ressource »…

Du point de vue de la psyché en médecine chinoise, la clarté de « l’Esprit » (le Shen en médecine chinoise) est un facteur important pour ne pas être limité par son environnement interne (croyances, émotions, etc…) et externe (nos relations avec les autres, etc…).

Chacun de vos sentiments, tels que l’inquiétude, la tristesse, la colère, la peur pourront parasiter vos perceptions, vos pensées et par la suite vos comportements. Est-ce que cela veut dire qu’il faut pour autant rejeter ses émotions ? A priori non, en effet prenez conscience que l’expression d’une émotion est un « faire part » de votre corps pour vous signaler qu’il y a quelques choses qui ne va pas.

Alors lorsque cela arrive, je vous invite à vous recentrer et à vous questionner sur vos besoins et vos valeurs. Cela pourra vous aider à clarifier votre Shen, afin d’adopter des attitudes et des pensées RESSOURCES pour votre quotidien !

Maintenant que vous avez quelques clés pour votre progression, j’aimerais vous partager un petit enseignement du mentor américain Anthony Robbins :

” Le changement est quelque chose de normal, tout est voué au changement et à l’impermanence, alors ne luttez pas “ – Je vous invite à adapter votre voile au vent et à profiter de la difficulté pour aller chercher en vous les ressources pour progresser dans votre chemin de vie.

Pour tous ceux qui souhaitent allez plus loin dans leur démarche de santé et de motivation au quotidien, je vous invite à explorer mon livre « Préserver sa santé en médecine chinoise – Nourrir son principe vital au quotidien».

 

Ce livre (également disponible en livre PDF, e-book) ludique, illustré et ouvert au grand public est disponible immédiatement dans la boutique du site:

https://acupuncture-nguyen.fr/produit/preserver-sa-sante-en-medecine-chinoise-2/

Phong.