Panier

La notion de liquide organique (Jin Ye) en médecine chinoise

notion de liquide organique acupuncture nguyen

Physiologie de la transformation, du transport et de l’excrétion des liquides organiques en médecine chinoise….

#6 L’instant Santé – Les liquides organiques 津液 au sein du corps humain selon la médecine chinoise…

Un sujet passionnant et je vous en parle…Pour les novices, accrochez-vous, c’est un petit casse-tête…

Dans la médecine chinoise, l’état des liquides organiques (JinYe) dans le corps, joue un rôle très important. En effet ceux-ci ont un rôle humectant, nutritif, neutralise les toxiques et régule la chaleur corporelle. On distingue ainsi deux forme de liquides organiques qui sont les liquides Jin (ils sont tangibles, par exemple la transpiration) et les liquides Ye (ils sont intangibles, et constituent les liquides nourricier des os, des articulations, du cerveau, de la moelle, etc.)

Il ‘s’agira ici de vous expliquer tout ce processus de transformation des liquides afin de comprendre le fonctionnement normal de votre physiologie.

> Il faut savoir que la source de ces liquides vient des aliments et des boissons. Ceux-ci vont être transformé et séparé par la Rate, dont la partie pur (la plus légère) va monter vers « le Poumon » qui va à son tour « diffuser » une portion de ces liquides vers la peau, et faire « descendre » une autre partie vers « le Rein » (A savoir que les reins « vaporisent » une partie des liquides et les font remonter via le triple réchauffeur afin d’humidifier les poumons).

>> A contrario, la partie impure (la plus dense) de ces liquides, va descendre vers l’intestin grêle qui à son tour va séparer la fraction pur et impur. A ce niveau, la partie pure de cette seconde séparation, ira vers la vessie ; tandis que la partie impure ira vers le gros intestin où une partie de l’eau sera réabsorbé.

>>> La vessie, qui reçoit par conséquent des fractions de liquide pur et impur, et va elle aussi séparer ces liquides, dont elle va envoyer la partie pur vers l’extérieur du corps (ce qui donne la transpiration), et faire descendre la partie impur sous forme d’urine. Ce processus de séparation et de transformation au niveau de la vessie, se fait grâce à l’action du Qi (énergie vitale) qui provient du Yang du Rein.

Au travers de ces explications qui peuvent être un peu tordu pour le novice, on peut comprendre que du point de vue de la médecine chinoise, le métabolisme des liquides consiste à divers processus répétés de séparation des liquides purs et impurs ; dont notre corps cherche à guider ou éliminer les fractions purs vers le haut et l’extérieur, et à faire descendre les fractions impurs dans un but d’élimination des matières troubles non indispensable au corps.

En résumé, on peut dire que le tryptique Poumon, Rate et Rein constituent le socle fondamentale du transport, de la transformation et de l’excrétion des liquides organiques.

Ainsi en cas de dysfonctionnement de ces processus, on pourra avoir divers conséquences sur le corps, tel que les œdèmes, affection de la peau, trouble de la transpiration, atteintes des articulations, des os, etc…

En cas de dérèglement de ces processus, la médecine chinoise pourra proposer divers moyens de régulation au travers l’acupuncture, la pharmacopée, la diététique, etc…

Pour plus d’instant santé, je vous invite à liker et partager.

2 Commentaires

Laisser un commentaire