Panier

Lombalgie selon la médecine chinoise

Par 30 décembre 2017 Acupuncture Nguyen
Lombalgie selon la médecine chinoise

Le point de vue de la médecine chinoise sur la lombalgie et quels sont les moyens d’action.

#1 L’instant santé – Ce qu’on pense la médecine chinoise…

La lombalgie.

Nous allons parler ici des lombalgies causée par des lésions des muscles, des aponévroses, des ligaments et des petites articulations de la région lombaire. Ces lombalgies comprennent le lumbago (entorse lombaire aiguë) et les microtraumatismes lombaires chroniques.

Selon la médecine chinoise, ces lésions correspondent à une atteinte de deux méridiens : le “DU MAI” (appelé aussi vaisseau gouverneur, ce méridien longe la colonne vertébrale jusqu’à la tête) et du “ZU TAI YANG” (le méridien de la vessie qui passe notamment par la région lombo-sacrée).

L’atteinte de ces méridiens est dû à deux facteurs principaux.

  • Le premier étant la pénétration du vent-froid-humidité. Cette invasion du facteur pathogène se produit dans les conditions suivantes : corps exposé au vent pendant la transpiration, corps longtemps en contact avec l’humidité (marcher dans l’eau ou sous la pluie, dormir sur un sol humide).
    Ainsi, en siégeant
    dans les méridiens (Jing Luo), le froid et l’humidité font stagner la circulation du Qi (énergie vitale) et Xue (sang) et déclenche des maladies.
  • Le second facteur étant les lésions traumatiques. Le traumatisme aigu et Les microtraumatismes répétitifs (liés aux activités professionnelles, sportive ou domestiques) peuvent tous les deux endommager les tissus tendino-musculaires (Jin) et entraîner une stagnation du QI et une stase de Xue (sang) dans les méridiens (Jing Luo).
    Il faut aussi noter que les reins deviennent déficient avec l’âge, ce qui favorise davantage l’atteinte du vent-froid-humidité externe et l’endommagement des tissus tendino-musculaires.

Alors que propose la médecine chinoise?

  • Et bien on pourra vous proposer un traitement acupunctural éventuellement associé à une pharmacopée chinoise.
  • On pourra vous conseiller l’application d’une source de chaleur de façon continue sur le siège de l’affection.
  • On pourra vous conseiller l’auto massage (avec huiles essentielles, hors-cadre médecine chinoise mais très efficace – par exemple avec gaulthérie, hélichryse italienne, etc.).
  • D’autres conseils ou recommandations comme les étirements, l’adaptation de l’alimentation (éviter de manger froid, rajouter des condiments réchauffants tel que cannelle, curcuma, etc.), dormir sur un lit dur, etc.
  • Mon conseil ? Gardez vos pieds et votre dos bien au chaud durant l’hiver.

Pour plus d’instant Santé, vous pouvez likez et partagez.

Bibliographie : Rhumatologie et acupuncture (adaptation du texte)

Laisser un commentaire