Panier

Mieux vivre le cycle des règles avec la vision orientale

comica1587471417245

Cet article m’a été inspiré par ma compagne, qui m’a suggéré de partager avec vous des moyens pratiques de la médecine asiatique que j’applique sur elle et qui lui permettent de vivre le cycle menstruel de façon plus paisible. Elle vous donne aussi quelques conseils à la fin !

Les menstruations, une forme d’élimination et de renouveau ?

Les règles, les menstrues… Ne viennent-elles pas nous signifier que nous sommes dans une phase « d’élimination », dans un cycle où certains processus physiologiques et émotionnels se « règlent » ?

Le Dr Jentschura explique dans son livre sur l’équilibre acido-basique que les menstrues (mens, du latin mensis « mois » – proche du grec mene, « la lune ») permettent l’évacuation de l’excès « d’acide » corporel, que l’on pourrait aussi appeler « humeur ». On peut ainsi dire que ce cycle naturel est un moyen d’élimination des « humeurs » de la femme, qu’elle a accumulé durant son cycle.

Les menstrues sont un moyen physiologique permettant à la femme de se régénérer, en libérant les accumulations qu’elle a pu cumuler par ses émotions et son mode de vie. C’est un processus sain et naturel.

Pourquoi les femmes ménopausées manifestent-elles des bouffées de chaleur ? Ou bien de l’ostéoporose à partir de la ménopause ?

Car ces accumulations « d’acides » ne sont plus évacuées, et la femme ayant eu l’habitude de ce processus d’élimination durant des décennies, se retrouve démunie face à ce changement de cycle… Il advient donc une manifestation de chaleur interne qui est l’expression de cette «accumulation d’humeur» non transformée, ainsi que d’une perte minérale. Car le corps qui ne peut éliminer correctement les acides, va puiser dans les réserves minérales tels que les os (la matrice Yin, le Jing qui est l’essence vitale), afin de maintenir tant bien que mal un environnement alcalin.

Prendre conscience que les règles, bien qu’elles soient difficilement vivables pour certaines femmes, ne représentent pas une punition, ni une maladie mais bien un moyen d’élimination du corps des toxines liées à des comportements internes (émotionnels) et/ou externes (ex : sédentarité, alimentation).

Chez les hommes, le système tampon qui permet d’équilibrer l’excès d’acides corporels, sont les cheveux ! D’où la calvitie qui est présente chez certaines personnes de la gente masculine. En effet, les cheveux sont étroitement reliés au sang en médecine chinoise et sont également riche en réserve minérale.

Les menstruations incarnent le cycle du renouvellement et de la renaissance perpétuelle, comme l’alternance continuelle des différentes phases de la lune qui annoncent la « nouvelle Lune ».

La vision orientale et les menstrues

En médecine chinoise, le processus des règles est étroitement relié, entre autre, à fonction du Foie (qui stocke le sang et qui assure la libre circulation du Qi), au Rein (qui fournit la matrice Yin à l’utérus) ainsi qu’au Du Mai (vaisseau gouverneur), Ren Mai (vaisseaux conception) et au Dai Mai (vaisseau ceinture) qui vont acheminer et réguler le flux du Qi et du sang vers l’utérus « zi bao ».

Durant la période de règle, l’énergie du foie a besoin de circuler librement, ce qui signifie que la frustration, l’irritabilité ou la colère non exprimée pourront être des facteurs aggravant les douleurs liées aux règles.

Manger des aliments de nature trop froide (ex : eau froide, crudités), durant cette période pourra également conduire à « figer » le Qi, et conduire à une accentuation du phénomène de stagnation, et donc de douleur. Favoriser donc des aliments réchauffés au wok, à la vapeur et utiliser quelques condiments ou aliments qui pourront amener une meilleur circulation de l’énergie vitale (poivre, curcuma, noix de muscade, fenouil, navet, carotte, radis, etc…)

Le méridien Dai Mai, appelé vaisseau ceinture et qui englobe la région abdominale basse et les lombaires, aura un rôle majeur dans la mesure où il est à l’image d’une ceinture que « l’on ne doit pas trop serrer ». Toutes formes d’émotions non transformées et/ou non exprimées auront pour conséquence de créer une accumulation de Qi et de sang dans cette région basse de l’abdomen . David Twicken comprare le Dai Mai à un placard, il peut accumuler ce que nous recevons du monde, mais si ce placard déborde, il se manifestera des désordres physiologiques qui pourront s’exprimer par des règles douloureuses. Favoriser donc des vêtements amples afin de garder le ventre libre.

3 conseils de médecine asiatique qui pourront vous aider

La manupuncture coréenne peut-être d’une aide précieuse pour agir simplement et efficacement dans le soulagement de la douleur.

Le point que je recommande de masser se situe à la base de la paume de la main, légèrement au-dessus du pli interne du poignet, sur l’alignement du majeur. Faire un massage rotatif sur le point des deux mains jusqu’à soulagement de la sensibilité.

main

En médecine chinoise, les points E25 天樞 tianshu (situé à 2 cun en dehors du nombril), et le point Rte15 大横 daheng (situé à 4 cun en dehors du nombril), peuvent s’avérer efficace dans le soulagement de la douleur et permettent de libérer les phénomènes de stagnation.

ventre

Vous pouvez aussi rechercher des points sensibles entre le nombril et la symphyse pubienne (correspondant au méridien Ren Mai et au passage du méridien du Foie), puis les masser jusqu’à ressentir une sensation d’apaisement.

Un relâchement des tissus ainsi que des bruits intestinaux, seront des signes de mise en mouvement du Qi et de libération des entrailles.

Enfin, l’utilisation des huiles essentielles en médecine chinoise pourront s’avérer efficaces durant la période des règles, notamment en friction abdominale. Avant d’utiliser les huiles essentielles, pensez à les diluer dans un support comme l’huile végétale d’amande douce ou de pépin de raisin par exemple.

On pourra avoir recours au basilic (ocimum basilicum) et/ou à la lavande vraie (lavendula augustifolia). Toutes les deux de note aromatique de tête, elle répondront efficacement à une situation aiguë et auront une action efficace sur la diffusion du Qi. De plus, leur saveur piquante, ainsi que leur tropisme pour le Foie, entre autre, pourra contribuer favorablement à une circulation plus harmonieuse du Qi et du sang.

Le basilic sera plus indiqué en cas de froid interne, de fatigue, de trouble digestif, de lourdeur du corps, de douleurs sourdes, de faiblesse lombaire et de lassitude mentale (vous n’êtes pas obligé d’avoir tous les symptômes à la fois pour l’utiliser !).

La lavande sera plus indiqué en cas de chaleur interne avec tension mammaire, douleur aiguë, céphalée, agitation mentale, irritabilité, colère, raideur corporelle et douleur des hypocondres.

Bien-sûr la liste est non exhaustive, mais vous avez de quoi réfléchir à celle qui vous conviendra le mieux. Sinon je répondrai avec plaisir à vos interrogations.

En terme d’application, utilisez une à deux gouttes d’huile essentielle que vous diluez avec une huile végétale. Puis utilisez le mélange en friction abdominale. Vous pouvez pratiquer 3 à 4 applications par jour (idéalement tous les 4 heures).

En plus de cela, vous pouvez prendre le temps de pratiquer quelques respirations en pleine conscience et éventuellement un petit Chi Gong, si le cœur vous en dit.

Les 3 conseils d’une femme pour les femmes durant la période des règles

Ces trois conseils sont partagés par lafilleauxplumes.com :

  • Si possible, ne planifiez pas de choses importantes, les jours les plus difficiles du cycle, recherchez le repos. Et si cela est difficile en fonction de votre planning, alors lâchez-prise sur l’environnement et faites de votre mieux.
  • Prévenir et déléguer à son entourage (cela veut dire communiquez avec vos proches), si possible, afin de vivre de façon plus sereine et harmonieuse cette période de renouveau.
  • Accepter la phase de retrait et de recueillement pour se reconnecter à ses ressources vitales, à sa force intérieure. Et surfer sur la vague !

 

Phong, praticien et enseignant en médecine asiatique. Avec la participation de Charlotte, la fille aux plumes…

Vous souhaitez découvrir et apprendre comment utiliser des huiles essentielles dans le cadre la médecine chinoise ?

Alors rendez-vous dans mon programme en ligne, disponible ici : les huiles essentielles en médecine chinoise.

 

© Tous droits réservés