Panier

J’ai une petite histoire à vous raconter…

La manupuncture coréenne a commencer avec un soin à domicile chez une mamie qui avait du mal à se mouvoir et pour qui il était plus simple de rester sur une chaise en gardant ses vêtements. C’était une charmante mamie qui se plaignait de douleur du dos, elle avait du mal à se pencher en avant et avait juste besoin que je la soulage rapidement afin qu’elle puisse simplement retrouver le plaisir de faire sa sortie au supermarché.

A ce moment là, je me suis rappelé le livre du Dr Yoo (le fondateur de la manupuncture coréenne), que j’avais dans ma bibliothèque, et que j’avais commencé à feuilleter. J’avais en tête l’image de la projection du squelette humain sur la main. Et par chance, j’avais tout en mémoire. J’ai donc pris la main gauche de la petite mamie, et j’ai commencé à tester la zone des lombes et du sacrum sur le dos de la main afin de rechercher des points Ahshi.

Ah oui, tu te demande pourquoi sa main gauche ? Simplement pour le fait que la palpation de son dos a révélée des raideurs et des douleurs prédominantes à gauche des lombes et du sacrum.

Le traitement qui s’en ait suivi a été relativement simple d’un point vue théorique, et l’efficacité du traitement s’est joué sur la précision de la palpation et de la puncture sur le dos de la main gauche. Donc en gros j’ai mis une aiguille sur la zone des lombaires, et une aiguille sur la zone sacrum gauche (de la main). Dans le même temps je testais la sensibilité de son dos et je manipulais les aiguilles. Au bout de quelques minutes, la raideur de son dos a diminuée, pas mal non ? Mais ce n’était pas fini, j’ai laissé comme à l’habitude les aiguilles reposer un peu avec en plus un DM20 (au sommet du crâne), pour calmer son Shen (esprit).

Résultat : elle s’est relevée, avec une diminution de 90% des douleurs du dos et un gain de mobilité largement suffisant pour qu’elle soit satisfaite de sa marche. A ce moment là, je me suis dis : “trop bien la manupuncture coréenne !”

Voilà comment a commencé mon histoire avec la manupuncture coréenne. J’ai donc décidé d’explorer de façon plus approfondi le livre du Dr Yoo, pour en arriver à me former par la suite avec Dan Lobash, et à découvrir au fur et à mesure un système de soin au mille visages… Dont je vais tout de même vous présenter un peu !

manupuncture coréenne

Stick de moxibustion sans fumée sur la zone du nombril sur la main.

Bref historique de la manupuncture coréenne

La manupuncture coréenne a été développé dans les années 70 par le Docteur Yoo Tae Woo. A la même époque, le Docteur Zhi Yun Bo développait les fondements de l’acupuncture abdominale, un autre système holographique basé sur la projection de la tortue abdominale au niveau du ventre.

Dr Yoo était docteur en médecine Orientale, acupuncteur, enseignant et chercheur à l’institut coréen d’acupuncture et de moxibustion à Séoul (Corée du Sud). Il est l’auteur du livre “La manupuncture coréenne” dont le titre original est : “Koryo Sooji Chim” (sortie en 1976).

Yoo Tae Woo

Ci-dessus, le Dr Yoo Tae Woo avec le Dr Peter Eckman. Que j’ai eu l’occasion d’interviewer.

Qu’est-ce que la manupuncture coréenne ?

La manupuncture coréenne est une approche basée sur le système holographique, autrement dit, c’est un micro-système au niveau de la main qui renferme l’ensemble de la structure anatomique, physiologique et énergétique du corps. C’est-à-dire que la main renferme le système musculo-squelettique, les systèmes des viscères et la structure des méridiens d’acupuncture (12 micro-méridiens, appelés “Ki-mek”).

moxi main

Moxibustion sans fumée sur la ligne A de la main.

A qui s’adresse la manupuncture coréenne ?

La manupuncture coréenne s’adresse à toutes celles ou ceux qui sont dans une recherche d’amélioration de leur santé et de celle des autres. Que vous soyez acupuncteur, chiropracteur, ostéopathe, étiopathe, médecin, infirmièr(e), kinésithérapeute, réflexologue, psychothérapeute, orthophoniste, psychomotricien, novice…

Bref, pratiquement tout le monde peut l’utiliser de façon simple et efficace. La manupuncture coréenne est polyvalente, low-cost et peut-être utilisée partout. Elle peut-être utilisée en cabinet, chez soi, dans des salles de réunions, à l’hôpital, dans les aéroports, dans l’avion, au restaurant, etc… En fait, vu qu’il n’est pas nécessaire de s’allonger, on peut se traiter soi-même ou une tierce personne, il suffira d’être assis ou même debout (si vous êtes dans l’ascenseur) !

Il existe bien-sûr divers niveau d’approche de la manupuncture coréenne, et chacun pourra l’intégrer à sa façon en fonction de son niveau de formation, ainsi que de ses besoins. Par exemple dans la formation en ligne en manupuncture coréenne  que je propose, j’y intègre la vision de la médecine chinoise classique, ainsi qu’une vision qui allie tradition asiatique et modernité.

Que peut-on traiter avec la manupuncture coréenne ?

Voici une liste non-exhaustive de ce qui peut-être traité par la manupuncture :

  • Les douleurs du système musculo-squelettique et tendineux
  • La fatigue chronique (physique et psychique)
  • Les problèmes chroniques des intestins
  • Les problèmes respiratoires
  • Les problèmes cardio-vasculaires
  • Les dérèglements physiologiques et énergétiques des méridiens et des 5 mouvements (5 fonctions vitales)
  • Les problèmes émotionnels (dépression, irritabilité, agitation mentale…)
  • L’accompagnement des femmes enceintes et des enfants
  • La prévention des maladies saisonnières
  • Les troubles prémenstruels et de la ménopause

La manupuncture coréenne a l’avantage de pouvoir intégrer plusieurs outils de traitement, tels que la moxibustion sans fumée, les magrains (bille d’or ou d’argent avec un adhésif que l’on applique sur une zone réflexe), l’acupression, le diapasion, les aiguilles d’acupuncture, les huiles essentielles, etc…

manupuncture coréenne

Aiguilles coréennes appliquées sur les zones associées au dos. 

Les avantages de la manupuncture coréenne

Elle présente l’avantage d’être confortable d’un point de vue physique (pas besoin de se déshabiller), émotionnelle (pas de stress lié à la pose d’aiguille), et ne pose pas de problème d’un point de vue légal. [bien que la pose d’aiguille est possible]

Elle est non-invasive, et peut être un substitut pour les personnes phobiques des aiguilles, les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, les personnes hospitalisées et peut être utilisée dans le cadre de l’auto-traitement à titre préventif.

La manupuncture coréenne constitue un traitement low-cost et praticable n’importe où. Elle constitue à elle-même un système de soin complet, qui peut bien-sûr être combiné avec d’autres systèmes.

 

Phong, praticien et enseignant en médecine asiatique.

 

Pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir la manupuncture coréenne et l’intégrer à leur pratique en cabinet ou tout simplement dans leur quotidien, alors je vous invite à découvrir notre formation en ligne >>> Formation à distance Manupuncture® Coréenne (PDF et Vidéos)

A découvrir également la formation qui a eu un vrai succès depuis son lancement : Formation à distance Huiles essentielles en médecine chinoise (PDF et Vidéos)

Pour connaître l’ensemble des formations en ligne et en présentiel, c’est par ici >>> Boutique